comment carafer un vin : méthodologie efficace

Comment carafer le vin ? La méthode pour mettre en valeur son vin !

L’objectif du carafage d’un vin est essentiellement de permettre d’oxygéner le vin afin de l’amener à son plus haut niveau. Cet acte regroupe non seulement la possibilité de décanter les tanins, de les assouplir, mais également de permettre aux arômes du breuvage de se libérer. Cependant, carafer un vin nécessite quelques connaissances spécifiques. La raison : une procédure très sensible. Quoi qu’il en soit, nous vous faisons découvrir une méthode simple pour carafer un vin.

Pourquoi faut-il carafer un vin ?

En règle générale, sachez qu’au moment de la dégustation une fois votre bouteille de vin sortie de la cave après un long moment de conservation, il est possible que cette dernière, bien qu’elle soit d’excellente qualité, devienne agressive au palet. D’où l’importance du carafage du vin qui permettrait d’en aérer le contenu à travers un adoucissement des tanins et des arômes plus présents comme préciser en introduction.

Dans ce sillage, il est essentiel de marquer une différence entre le carafage et la décantation. Le premier consiste à transférer le contenu d’une bouteille de vin dans une carafe afin qu’il puisse être convenablement oxygéné. La seconde nécessite simplement que la bouteille soit ouverte plusieurs heures avant sa consommation.

savoir carafer son vin

Optez pour une cave de vieillissement pour conserver longtemps vos breuvages

La méthode pour une oxygénation optimale

Si vous souhaitez mettre en valeur votre vin, voici différentes étapes que vous pourrez reproduire facilement.

Pour commencer, assurez-vous de positionner votre bouteille debout 24 heures avant qu’elle ne soit ouverte. Si cette règle n’a pas été respectée et que votre bouteille est restée couchée, vous pouvez rattraper le coup en la posant doucement dans un panier. L’objectif ici est essentiellement d’éviter que les sédiments ne se mélangent au vin.

Ouvrez ensuite votre bouteille puis servez-en approximativement 3cl afin d’apprécier les arômes du vin et connaître son niveau d’ouverture.

Bien sûr, si votre vin semble être ouvert, inutile d’utiliser une carafe. Par contre, s’il est fermé, il vous faudra poursuivre le processus. Et avant de carafer le vin, il vous faudra l’aviner. L’avinage consiste à faire tourner la carafe sur elle-même afin que le breuvage recouvre tout son intérieur.

Versez le vin utilisé pour l’avinage dans un verre. Le but de cet acte est de débarrasser la carafe des mauvaises odeurs et des micro-impuretés susceptibles de corrompre le vin.

Dans la pratique, pour carafer le vin, posez la carafe sur une table puis inclinez cette dernière tout en versant délicatement le liquide le long de la paroi. Toutefois, ne videz pas la totalité de la bouteille dans la carafe. Laissez une petite quantité de vin dans la bouteille afin que les sédiments qui y sont contenus ne s’échappent pas. Et si vous êtes habiles, il est possible de réaliser cette étape en utilisant une bougie comme c’est généralement le cas pour la décantation d’un millésime relativement ancien. L’intérieur de la bouteille devient ainsi transparent et vous pourrez vous arrêter de transvaser dès que vous apercevez les impuretés.

Une fois le carafage terminé, servez puis refermez la carafe avec son bouchon. Cependant, si vous souhaitez aérer un peu plus votre vin, vous pouvez le tourner délicatement à l’intérieur de la carafe.